Lettre Ouverte à M. Ali Bongo Ondimba







Association pour la Protection de la Nature et de l’Environnement
 
« Des hommes et des femmes au service de leur passion »


Régie par la Charte de la Terre
 

             


               







Lettre ouverte à 

Monsieur Ali Ben BONGO ONDIMBA,
Président de la République Gabonais


Excellence, Monsieur le Président,

Lors de votre dernier déplacement à Port Gentil en Mars 2010, vous avez pris la décision salutaire pour les générations actuelles et futures d’interdire l’importation des sacs plastiquesau Gabon, dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité, afin de les remplacer par des sachets biodégradables et compostables. Cette décision a fait l’objet de l’arrêté 1489/MECIT/CAB du 16 Juin, théoriquement entré en vigueur le 1er Juillet.

H2O GABON suit cette question avec beaucoup d’attention, ayant, de longue date, sur ce sujet, mené des études de terrain sur la commune de la Ville de Port Gentil en 2007 et sur celle de Minvoul en 2008 et préconisé des solutions fiables.

Or, les mesures annoncées le 9 Juillet par le Ministère en charge de l’Environnement non seulement méconnaissent les expertises scientifiques mais, si elles devaient être appliquées, iraient  totalement à l’encontre des objectifs que vous avez fixés. Il convient de préciser quelques termes techniques :

- Sacs ou sachets plastiques conventionnels, ce sont des sacs issus de l’industrie pétrochimique, à base de polyéthylène ou de polyuréthane, dont le temps de dégradabilité et de pollution peut aller de 100 ans à plus de 400 ans. Le recyclage de ces sacs est très marginal voir anecdotique, surtout en terme d’écobilan.

- Sacs ou sachets plastiques oxodégradables ou oxobiodégradables, ce sont des sacs similaires auxquels on ajoute un additif qui accélère la fragmentation Ils ne sont évidemment pas du tout biodégradables. En outre, l’agent fragmentant contient des métaux lourds et des lytiocarbonates ou des molécules chimiques organiques plus ou moins toxiques. Autant dire qu’il n’y a aucun intérêt à utiliser ce type de produit si ce n’est que son prix est moins élevé qu’un produit compostable.

- Sacs ou sachets biodégradables et compostables, ce sont des sacs uniquement composés par des provendes et des résidus de l’agriculture biologique sans O. G. M. (fécule de maïs, gluten de blé ou amidon de pomme de terre), cette matière première est communément désignée par l’appellation BIOPLAST (pour bio plastique). Du fait de l’utilisation de cette matière première sans O. G. M., les bactéries chargées de la dégradation et du compostage du produit ne consomment aucun polluant. Ceci permet d’amender les sols avec un substrat riche.

Le 9 Juillet dernier, le  Directeur Général de l’Environnement a cru devoir informer les opérateurs de la plasturgie (fabricants et distributeurs) que dorénavant la norme des sachets et sacs est l’«oxD biodégradable» et sera assujettie  impérativement à une certification de biodégradabilité délivrée par  « Symphony Environnemental, désignée partenaire agrée par le Gouvernement gabonais en matière de biodégradabilité ».

Cette décision aberrante exige quelques éclaircissements.
Comment une entreprise privée peut-elle agréer et certifier sa propre production, laquelle, de surcroît, ne respecte pas l’Environnement ?

Comment peut-elle imposer  ses produits comme standard dans un Etat de droit ? 

Comment peut-elle aussi agréer les productions d’autres sociétés par rapport à ses propres critères ?

La solution envisagée par la Direction Générale de l’Environnement est une véritable aberration écologique !

C’est pourquoi, nous comptons sur votre vigilance afin que vos engagements pour les générations futures ne soient pas trahis par des problèmes d’exécution dans la chaîne de décision et pour que vive le « Gabon Vert ».

H2O GABON se tient à la disposition de tous interlocuteurs que vous voudrez bien éventuellement désigner pour apporter tous compléments d’information utiles sur ces questions sensibles relatives à la protection effective de notre environnement.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Excellence, Monsieur le Président, l’expression de notre profond respect.


Fait à Port-Gentil, le 23 Août 2010

Le Président
Henri, Michel AUGUSTE
                               


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------                                                                                                                                                                         
H2O GABON, Association pour la Protection de la Nature et de l’Environnement
Régie par la Charte de la Terre
B. P.  1991                  PORT-GENTIL                                                     GABON.
Tél. : 00 241 06 26 25 66 / 07 53 77 70               Courriel : h2ogabon@yahoo.fr



Revenir à nos dossiers de presse :



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenu(e) sur le site de H2OGabon (ONG).
Nous attendons vos commentaires.