mercredi 10 octobre 2012

Sur les projets du groupe OLAM de culture intensive de l'Hevea dans le Woleu Ntem


H2O Gabon a cosigné le présent mémorandum des Populations des Villages concernées par le projet OLAM HEVEA au Woleu-Ntem, qui crée actuellement une grande polémique au Gabon.

Ce projet de culture intensive est une application au Gabon des projets de multinationales d'accaparer les terres. Le mémorandum démontre que ses projets sont illégaux, et porteurs de risques importants tant en matière de déstructuration des populations qu'en matière de protection de l'Environnement, notamment par l'utilisation de pesticides et engrais chimiques, qui bien qu'étant interdits, sont encore utilisés quotidiennement au Gabon.

Sur ces sujets, le rôle joué par le Gouvernement Gabonais est ambigu.

Notre approche engagée auprès des villageois a été de les aider à formaliser ce rapport, dans le sens de transformer ce projet de culture intensive de monoculture, vers une agriculture diversifiée, apte à répondre aux besoins actuels et futurs de la population en matière alimentaire.

Nous apprenons qu'hier le gouvernement veut convoquer une réunion de validation de cette étude outrepassant la décision du Premier Ministre Chef du Gouvernement, qui avait convenu avec tous les experts à une nouvelle expertise.

Nous réaffirmons que l'Etat de Droit doit devenir une réalité au Gabon.



Télécharger le mémorandum complet en cliquant ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenu(e) sur le site de H2OGabon (ONG).
Nous attendons vos commentaires.

Enregistrer un commentaire